A l'ère du numérique, Judith Lorach revient volontairement à un traitement en laboratoire de ses prises de vue.

Elle sollicite des supports et des techniques très divers : tirages sur pierres ou sur verre à l'aide d'une émulsion photosensible, traitement expérimental d'images d'archives familiales, grands tirages couleurs, miniatures développées sur des lames de microscope..., créant de véritables «objets photographiques» qu'elle présente le plus souvent en installations.

Son regard semble explorer toujours le même univers : celui de la trace, de l'éphémère, de l'absence.

Cette quête inlassable la mène plus récemment vers le dessin : le geste, et sa pratique opiniâtre, ainsi que la création d'objets/sculptures, notamment à partir du vivant (insectes, plantes, matière organique) qu'elle met en scène, souvent présentés comme des reliques..

Judith Lorach, née en 1977, est diplômée de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Bourges en 1999. Son travail plastique s'organise très vite autour d'installations photographiques, qu'elle expose notamment à Orléans et dans la région Centre.

Ses nombreux voyages et sa rencontre avec le chant la conduisent à une activité artistique multiple.

Parallèlement à son travail de plasticienne, elle poursuit un cursus musical au conservatoire, d'où elle sort avec ses prix de chant, de piano, et de musique de chambre ; puis entreprend une carrière d'artiste lyrique. (Vidéo duo piano/chant)

Passionnée par les sonorités orientales, elle a intégré durant plusieurs années l' ensemble de musique classique arabo andalouse Albaycin, puis a créé le groupe de musique kurde Azadî au sein duquel elle interprète un répertoire traditionnel.

Son intérêt pour les musiques actuelles l'a amenée à collaborer avec le groupe Chlorine free (jazz/funk/électro) (Vidéo concert)

Toutes ces influences lui permettent aujourd'hui d' intégrer ses compositions musicales au sein de son travail plastique.

 

Judith Lorach vit et travaille à Marseille

Expositions personnelles :

 

- 52 rue de la République, Marseille

  septembre 2017

 

- Galerie Fontaine Obscure, Aix-en-Provence,

  février 2012         

     

- Théâtre National de Toulouse dans le cadre

  du festival des savoirs "La novela", 

  octobre 2010
  http://www.item.ens.fr/upload/proust/novela.pdf

           

- Espaceculture, Marseille, janvier 2010

 

Expositions collectives :

- OAA 2019 : Atelier G, Marseille,

  septembre 2019

- Rencontre{s} : Le Pangolin, Marseille

  avril 2017

          

- Atelier des Eyguésiers, Aix-en-Provence,

  avril 2010